ECGmax – La révolution corpuls de l'ECG

Il y a plus de 20 ans, corpuls apportait l’ECG 12 dérivations pour la première fois aux services d'urgence et c’est depuis lors la référence en matière de diagnostic ECG. Jusqu'à maintenant.

En 2020 corpuls révolutionne à nouveau l'ECG. Avec l’ECGmax vous obtenez non seulement les 12 dérivations habituelles, mais en plus, 22 autres dérivations supplémentaires et donc une image beaucoup plus complète du muscle cardiaque, y compris le mur postérieur et le côté droit. Les lignes directrices actuelles de la Société Européenne de Cardiologie recommandent que celles ci soient examinées si possible. Aucun effort supplémentaire n’est requis et aucune électrode ne doit être fixée ou positionnée.

    • Diagnostics élargis avec 22 dérivations
    • Dérivation postérieure V7-V9
    • Dérivations cardiaques droite V3r–V6r
    • Dérivations orthogonales X, Y, Z et boucles vectorielles
    • Seulement 10 électrodes, les extrémités et dérivations thoraciques
  • Disponible pour chaque corpuls3 avec option de télémétrie
  • Plus d'informations sur les dommages possibles au cœur causés par plus de vecteurs
  • Pas d'électrodes supplémentaires
  • Aucune autre position de collage / inhabituelle
  • Aucun temps supplémentaire requis
  • Envoi immédiat à l'hôpital ou au spécialiste

Possibilité de transfert automatique au format PDF vers les tablettes et smartphones.

CEB® – The cardiac electrical biomarker

De plus, l'ECG max peut calculer le Biomarqueur Électrique Cardiaque CEB® à partir des mêmes électrodes. Les trois zones de code couleur du CEB® – normale, visible, anormale – facilitent particulièrement l’interprétation. L’utilisateur peut immédiatement reconnaître la présence d’ischémie myocardique, avec une sensibilité et une spécificité comparables à celles de la troponine.

CEB
  • Interprétation simple utilisant le concept de feu de circulation
  • La valeur mesurée est comparable à la troponine
  • Réaction rapide par mesure du champ électrique
  • Haute sensibilité et spécificité
  • Pas d'électrode supplémentaire nécessaire
  • Valeurs continues
  • Mesure non invasive

VECTORLOOPS

Les vectorloops selon Frank, considèrent la conduction électrique dans le cœur comme un dipôle rotatif. Le cours du pic de ce vecteur est représenté spatialement comme une boucle dans un système de coordonnées individuelles tridimensionnelles. Les boucles correspondent respectivement à l’onde P, au cycle QRS et à l’onde T. Avec un myocarde sain, les boucles sont régulières et "d’aspect fluide", avec un dysfonctionnement la conduction du dipôle est plutôt irrégulière et dentelée.

Vectorloops

Exemple de représentation des différentes conductions.

  • Conduction électrique sous forme de dipôle rotatif
  • Représenté comme une boucle dans le système de coordonnées 3D
  • Les boucles correspondent à l’onde P, au complexe QRS et à l’onde T
  • Les boucles saines sont plus régulières et plus "fluides"
  • Le dysfonctionnement est irrégulier et irrégulier

Retrouvez plus d’informations sur ces thèmes dans notre nouveau corpuls.science.

Paramètres de confidentialité

Ce site web utilise des composants externes, tels que des polices de caractères, des cartes, des vidéos ou des outils d'analyse (Google Analytics, Facebook Pixel), qui peuvent tous être utilisés pour collecter des données sur votre comportement. Les cookies sont également définis par les composants externes. Le consentement à utiliser les composants peut être révoqué à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre charte de confidentialité.